Select Page

Qu’est ce que l’Intelligence Emotionnelle?

by | Dec 17, 2016

Qu’est ce que l’intelligence émotionnelle ?

 

Le concept d’ « Intelligence Emotionnelle » peut sembler surprenant car il mêle deux notions que l’on a habituellement coutume d’opposer. On y trouve d’un côté le mot « intelligence » qui designe la capacité de raisonnement et d’analyse et d’un côté le mot « émotion » qui désigne les réactions primaires difficilement contrôlables survenant suite à l’occurrence d’un événement bien précis ou dans certaines situations.

 

Bien souvent la capacité de raisonnement est réduite lors d’un accès émotionnel.
A titre d’exemple personnel, je me souviens lors d’une baignade en Bretagne dans la Manche avoir été pris de panique soudaine en pensant au film « Les dents de la mer » lorsque je nageais au large, bien que sachant qu’il n’y a pas de requins dans cette zone d’un point de vue rationnelle mais pendant un instant l’émotion m’a figé puis par la suite, cette réaction automatique de peur permettant la survie de l’espèce humaine m’a sans aucun doute permis de rejoindre le rivage en un temps record ! Les émotions (de « é » : vers l’exterieur et « motere » : mouvoir) sont des incitations à l’action !

 

Comment la notion d’ »intelligence émotionnelle » peut-elle regrouper deux termes semblant à première vue antithétiques ? Que désigne une telle notion ?

 

Charles Darwin (1809-1882) fut l’un des premiers à s’intéresser aux émotions et à leur caractère universel. Célèbre pour ses travaux sur l’évolution des espèces, il s’est appuyé sur la similitude entre les émotions humaines et animales.  Un des premiers auteurs à avoir défini la notion « d’intelligence émotionnelle » fut Abelson (1963) :

« L’intelligence émotionnelle est à l’œuvre dans les processus cognitifs analysant les émotions et jouant un rôle primordial pour l’individu et son environnement »

Ce concept fait vraiment parler de lui depuis les années 80 et des études scientifiques quantitatives crédibles sont menées depuis les années 90. A la différence d’autres concepts plus souvent étudiés en psychologie du travail et des organisations, l’intelligence émotionnelle apparaît comme un concept relativement récent puisque la première utilisation officielle du terme revient à John Mayer et Peter Salovey (1990).

 

Toutefois, l’idée selon laquelle l’intelligence va bien au-delà des capacités cognitives traditionnellement valorisées par le système scolaire est plus ancienne.
Trois auteurs se sont intéressés à cette question : Thorndike (1920) père de l’Intelligence Sociale, Wechsler (1940) déclare que l’intelligence cognitive n’explique pas toute la variance dans l’adaptation de l’être humain à son environnement.
Gardner (1983/ 1993) propose l’existence de deux formes d’intelligence, dites personnelles, l’intelligence intrapersonnelle et interpersonnelle.

 

Une revue des principales définitions de l’intelligence émotionnelle devrait nous permettre d’évaluer le caractère novateur de ce concept.

 

LIRE AUSSI :  

Les 25 Competences de l’Intelligence Emotionnelle

Les  3 principaux modèles d’intelligence émotionnelle

 

  • LE MODELE ORIGINEL DE SALOVEY et MEYER (1990)

Peter Salovey et John Meyer, deux universitaires américains, spécialistes en psychologie, ont été les premiers à utiliser l’expression ” IE ” et la conceptualiser. Pour eux, l’IE se situe à l’intersection des cognitions et des émotions. Ils soutiennent que les individus varient dans leur capacité à traiter l’information d’une nature émotionnelle et leur capacité à établir un lien entre ce traitement émotionnel et la cognition générale.

 

Leur modèle initial comprenait 3 processus mentaux principaux :

 

  • évaluer et exprimer les émotions (les siennes et celles des autres),

  • être capable de les réguler, et

  • savoir les utiliser pour faciliter les processus cognitifs.

Les auteurs ont ensuite révisé leur modèle et proposent aujourd’hui un cadre plus complexe dans lequel l’IE est un construit hiérarchique à quatre branches, chacune de ces branches représentant une catégorie de capacités (1997) :

 

1. La perception et l’évaluation, verbales et non verbales des émotions ;

 

2. La capacité d’intégration et d’assimilation des émotions pour faciliter et améliorer les processus cognitifs et perceptuels ;

 

3. La connaissance du domaine des émotions (au sens du ” savoir “), compréhension de leurs mécanismes, de leurs causes et de leurs conséquences ; enfin,

 

4. La gestion de ses propres émotions et celles des autres.

 

  1. intelligence emotionnelle

    En résumé, voici la dernière définition donnée par Mayer et Salovey.

” La capacité à percevoir l’émotion, à intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre les émotions et à les maîtriser afin de favoriser l’épanouissement personnel ” (1997).

 intelligence emotionnelle

 

  • LE MODELE DE GOLEMAN (1995 et 1998)

Daniel Goleman, psychologue et journaliste scientifique, a découvert les travaux de Salovey et Mayer en 1990. Il s’en est inspiré et après quelques années de recherche, a écrit ” l’ intelligence émotionnelle ” en 1995.
Ouvrage de référence que vous pouvez vous procurer ICI et que je vous recommande bien sûr !

 

Le modèle proposé par Goleman en 1995 a été adapté au contexte de la vie au travail en 1998.
Il se décline autour de 25 compétences qui s’articulent autour de 5 axes principaux :

 

1. La conscience de soi et la capacité à comprendre ses émotions

 

2. L’autorégulation ou la maîtrise de soi,

 

3. La motivation interne,

 

4. L’empathie

 

5. Les aptitudes sociales.

 

  1. intelligence emotionnelle

1. La conscience de soi et la capacité à comprendre ses émotions
La capacité de reconnaître et de comprendre les humeurs personnelles, les émotions et les moteurs internes, ainsi que leur effet sur les autres. Les indicateurs de conscience de soi comprennent l’auto-assurance, l’auto-évaluation réaliste, et un sens de l’humour auto-dérisoire. La conscience de soi dépend de la capacité à surveiller son propre état émotionnel et d’identifier et nommer correctement ses émotions.

 

2. La maîtrise de soi
La capacité de contrôler ou rediriger les pulsions et les humeurs perturbatrices, et la tendance à suspendre le jugement et de réfléchir avant d’agir. Les indicateurs comprennent la fiabilité et l’intégrité, ainsi que l’acceptation de l’ambigüité et l’ouverture au changement.

 

3. La motivation interne
Un moteur interne qui va au-delà de l’argent et du statut, qui sont tous deux des récompenses externes : vision de ce qui est important dans la vie, le plaisir d’accomplir une tâche, la curiosité d’apprendre, un « flux » qui vient de l’immersion dans une activité. Une tendance à poursuivre des objectifs avec énergie et persistance. Les indicateurs comprennent une forte envie d’accomplissement, de l’optimisme à l’épreuve des échecs et un engagement organisationnel.

 

4. L’empathie
La capacité de comprendre la structure émotionnelle des autres. Une habileté à traiter les personnes en fonction de leurs réactions émotionnelles. Les indicateurs comprennent l’expertise dans la construction et le maintien du talent, la sensibilité interculturelle et le service aux clients. L’empathie concerne l’intérêt et l’implication dans les émotions des autres, la capacité à sentir ce qu’ils ressentent.

 

5. Les aptitudes sociales
L’habileté dans la gestion des relations et dans la construction de réseaux, ainsi qu’une capacité à trouver des points communs et de construire des liens. Les indicateurs des compétences sociales comprennent l’efficacité dans la conduite du changement, le pouvoir de persuasion, la création d’expertise et le leadership des équipes.

 

Aujourd’hui suite à son association avec des membres du groupe Hay, Goleman définit l’IE comme :

 

« La manifestation concrète de certaines compétences (conscience de soi, gestion de soi, conscience sociale et compétences sociales) en temps voulu, de manière adéquate et proportionnée afin d’être efficace dans une situation donnée »
(Boyatsis, Goleman et Rhee 2000).

D’après lui, les compétences émotionnelles ne sont pas des talents innés, mais bien des capacités apprises qu’il faut développer et perfectionner afin de parvenir à un rendement exceptionnel.

 

Goleman reconnaît qu’il est passé de l’IE à quelque chose de beaucoup plus large.
Dans son livre il écrit ” qu’il existe un vieux mot pour représenter l’ensemble des compétences liées à l’intelligence émotionnelle : le caractère ” (Goleman, 1995).

 

  • LE MODELE DE BAR-ON (1997 et 2000)

Directeur de l’ Institut des intelligences Appliquées du Danemark et expert-conseil auprès de diverses organisations en Israël, a mis au point une des premières mesures de l’IE en utilisant l’expression ” quotient émotionnel “.

 

Il définit l’IE comme un ensemble d’aptitudes, de compétences et d’habiletés non cognitives qui influencent la capacité de l’individu à réussir en s’adaptant aux pressions et aux exigences de son environnement.
Cinq composantes, elles-mêmes divisés en 15 sous-dimensions, constituent son modèle :

 

1. Les compétences intrapersonnelles,

 

2. Les compétences interpersonnelles,

 

3. L’adaptabilité,

 

4. La gestion du stress et

 

5. L’humeur générale.

 

intelligence emotionnelle
Selon Bar-On, l’intelligence émotionnelle se développe avec le temps, et il est possible de l’améliorer par la formation et la thérapie.  Bar-On (2000) parle aujourd’hui ” d’intelligence émotionnelle et sociale ” pour englober son concept et redéfinit son modèle en 10 composantes-clés et cinq facilitateurs de l’IE (optimisme, joie, développement de soi, indépendance et responsabilité sociale).

 

Bar-On pose l’hypothèse que les personnes qui ont un QE supérieur à la moyenne réussissent en général mieux à faire face aux exigences et aux pressions de l’environnement.
A l’instar de Goleman, il ajoute qu’une déficience de l’IE peut empêcher le succès et traduire l’existence de problèmes psychologiques. En général, il estime que l’IE et l’I Cognitive contribuent autant l’une que l’autre à l’intelligence générale d’une personne, qui est une indication de son potentiel de réussir dans la vie.

 

Les deux derniers modèles de Goleman et Bar-On se rapprochent du modèles des BIG FIVE (appelé également « FFM » : Five Factor Model) qui décrit la personnalité d’après cinq traits de caractère fondamentaux :

 

  1. L’ouverture d’esprit ;
  2. La conscience des autres ;
  3. L’extraversion ;
  4. La conscience des actes ;
  5. L’équilibre émotionnel.

D’une façon commune l’intelligence émotionnelle peut se résumer ainsi :

 

“La capacité à percevoir ses propres émotions ainsi que celles des autres, à les comprendre, à les utiliser et à les réguler pour atteindre un objectif clairement défini. Cela met donc en avant une connaissance précise puis une analyse rationnelle des émotions.”

 

Une petite synthèse des 3 modèles :

 

intelligence emotionnelle

 

Nous sommes ainsi loin de l’émotion primaire impulsive 🙂
Pour en savoir plus et approfondir le sujet, je vous recommande sincèrement l’excellent ouvrage intégral de Daniel Goleman ” l’Intelligence Emotionnelle ci-dessous, et en l’achetant outre développer vos compétences, j’aurai une petite commission qui m’aidera pour les frais du site qui est gratuit – Merci-:

 

MERCI DE PARTAGER votre appréciation en cliquant sur le bouton ci-dessous ! ?

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Intemotionnelle
Average rating:  
 3 reviews
by Mariette on Intemotionnelle
Intelligence Emotionnelle
Pays: Côte d'Ivoire

Très bon article qui éclaire avec précision sur le concept d'Intelligence Emotionnelle. Merci pour ce travail de synthèse.

Merci Mariette pour l'appréciation et ravi que l'article vous plaise et ravi d'avoir des membres de la Côte d'Ivoire 🙂 . A bientôt MM

by Paul on Intemotionnelle
Définition de l'Intelligence Emotionnelle
Pays: France

Un bon article de synthèse comme celui avec l'infographie sur les 25 compétences de l'intelligence Emotionnelle. Merci. A suivre 🙂

by Stephanie on Intemotionnelle
Intelligence Emotionnelle
Pays: Canada

Merci pour votre synthèse pertinente et intéressante sur l'intelligence émotionnelle!

J'espère que vous aurez plus d'articles et aussi des modules de formation. Je me suis inscrite à votre newsletter ? . Stephanie L.

Le site est gratuit, sans Pub, ça vous plaît? Merci pour votre support sur Be2Can- Intemotionnelle

Actualités sur Facebook

Actualités sur Twitter

Derniers Tweets Intemotionnelle

Suivez nous sur Facebook !

Votre cerveau a autant besoin de connaissances et de savoir que de nourriture 🥗

Comme le disait Albert Einstein, son seul « talent spécial » était d’être « passionnément curieux » !
Cela pourrait aussi être le vôtre, puisque notre cerveau traite la faim de nourriture de la même façon que la faim de connaissances, qu’on peut associer à de la curiosité ! En effet, des chercheurs ont constaté que cette caractéristique fonctionne beaucoup comme la faim, à tel point que les sujets de leur étude ont été jusqu’à risquer la douleur physique par curiosité !

Explications.

PRENDRE DES RISQUES PAR SOIF DE CONNAISSANCES

Afin de comprendre le lien entre la curiosité et la faim, des chercheurs du Royaume-Uni et du Japon ont soumis des participants à une étude plutôt amusante mêlant magie, nourriture et jeu ! Les cobayes ont vu soit une courte vidéo d’un tour de magie, soit une photo de nourriture. Puis, ils ont évalué leur niveau curiosité de connaître le secret du tour de magie ou leur désir d’obtenir cette nourriture sur une échelle de sept points. C’est alors que les chercheurs leur ont proposé de jouer pour obtenir l’objet de leur désir !
Mais avant de prendre leur décision, les sujets ont découvert la « roue de la fortune » qui leur permettrait ou non d’accéder à l’objet de leur convoitise, avec une probabilité de gagner variable, de 17 à 83 %. Ainsi, si la roue s’arrêtait sur une région gagnante, le participant obtenait soit les réponses concernant le fonctionnement du tour de magie, soit les aliments vus sur la photo. Mais, les chercheurs ont prévenu les participants que si la roue s’arrêtait sur une région perdante, le participant recevrait une décharge électrique !

LA CURIOSITÉ ET LA FAIM DANS NOTRE CERVEAU

Pour compléter les résultats de leur étrange étude, avec cette étonnante prise de risque des participants, les chercheurs ont voulu découvrir à quel point la curiosité et la faim se ressemblent. Pour cela, ils ont recommencé l’expérience en scannant le cerveau des sujets avec un appareil IRMf, pour imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, afin de découvrir quel genre d’activité se produisait dans le cerveau des gens qui choisissaient de faire tourner la roue.

En effet, le jeu basé sur la faim déclenchait-il d’autres parties du cerveau que celui basé sur la curiosité ? La réponse est non : c’est le striatum qui s’illuminait à chaque fois ! Cette zone du cerveau contrôle la volonté, l’importance de l’incitation, une forme de désir spécifique que les chercheur décrivent comme un sentiment de motivation « chaud », qui nous rend impulsif. Et cela va plus loin encore, puisque le striatum s’active également lorsque les participants jouaient pour obtenir la réponse à une question complètement futile.

Ainsi, les chercheurs du Royaume-Uni et du Japon ont mis en évidence que la source de la « curiosité perceptuelle », celle que l’on ressent face à un tour de magie, est la même que pour la « curiosité épistémique », que l’on ressent face à des inconnues plus abstraites, des futilités. Ces résultats illustrent donc que notre besoin de connaissances est aussi important que notre envie de manger pour rester en vie ! En somme, nous sommes faits pour apprendre et pour aimer ça. Heureusement pour nous, nous vivons à l’ère de l’information facile et accessible !

Source

curiosity.com/topics/your-brain-treats-hunger-for-knowledge-like-hunger-for-food-curiosity/

#IntelligenceEmotionnelle
... See MoreSee Less

View on Facebook

Participez à une journée joyeuse et énergique pour apprendre à s'aimer

Madame Figaro lance son premier «Rendez-vous Feel Good» samedi 09 février à Paris. Une journée de conférences et d'ateliers centrés sur la confiance en soi et la capacité à s'aimer, animée par des experts prestigieux et enthousiasmants.

Pour aimer l'autre - les autres - mieux vaut d'abord s'aimer soi-même.
Voilà le fil conducteur de la première édition des «Rendez-vous Feel Good» organisés par Madame Figaro en partenariat avec Holissence.
Le 09 février 2019 Prenez le contre-pied de la Saint-Valentin en vous concentrant d'abord... sur vous.
En particiapant à une journée de conférences et d'ateliers inspirants pour revoir vos priorités, apprendre à cultiver votre confiance, réveiller votre curiosité et votre créativité mais aussi transformer votre regard sur votre corps.

Un programme joyeux, énergique et bienfaisant pour le corps comme pour l'esprit conduit par des philosophes, des écrivains, des coachs, des danseurs, des journalistes et des humoristes...

N'etant pas sur Paris, je doute pouvoir y participer mais si vous y allez, merci de partager votre impression. Et si vous comptez vous y rendre , indiquez le en commentaire 🙂

Un rendez-vous avec soi, la rédaction et Charles Pépin, Emma Sawko, Fabrice Midal, Ondine Saglio mais aussi Coco Brac de la Perriere, Héloïse Brion, La Fabrique de la Danse, Christelle Graillot, Chantal Lehmann, Nathalie Lefevre, Alix Petit et Perla Servan-Schreiber...

Réservez votre journée «S'aimer soi-même pour aimer les autres»:
Samedi 9 février 2019, de 10 heures à 17 heures, 9 rue Pillet Will (Paris IXe).

Se sentir centrée, confiante, bienveillante
Développer son «véritable soi», mieux s’aimer physiquement, s'engager professionnellement, réveiller sa joie intérieure… Conférences et ateliers se succéderont pour approfondir des thématiques liées à l’amour, la créativité et l’estime personnelle.

Un extrait du programme :
Comment avoir davantage confiance en soi ?
Charles Pépin, philosophe, écrivain, enseignant, interrogera les rouages de la confiance et de la curiosité afin de cultiver son goût de la vie.

L'amour de soi, la quintessence du couple ?
Perla Servan-Schreiber, cofondatrice des magazines Psychologies puis Clés, nous invitera à réfléchir sur notre capacité à donner et recevoir de l’amour.

Comment s'aimer ?
Fabrice Midal, philosophe, écrivain et fondateur de l'École occidentale de médidation, nous dira comment sortir de la plainte pour oser nous confronter au réel et mieux vivre avec les autres.

Et beaucoup d'autres ateliers et tables-rondes à venir...

La journée sera rythmée par un déjeuner healthy, signé Wild and The Moon*, suivi d'une méditation guidée avant de reprendre les conférences. Se placer au premier plan, pour une fois, on n'hésite pas !

S’aimer soi-même pour aimer les autres, samedi 09 février 2019, de 10 heures à 17 heures, 9, rue Pillet Will (Paris IXe).

madame.lefigaro.fr/bien-etre/amour-de-soi-confiance-bienveillance-madame-figaro-lance-son-premier...?

Intemotionnelle - Intelligence Emotionnelle
#IntelligenceEmotionnelle
... See MoreSee Less

View on Facebook

6 EXERCICES PRATIQUES pour cultiver Votre Intelligence Emotionnelle

Commencez dès maintenant !

“100% Gratuit en Pré-commande”INSCRIVEZ-VOUS!

“Article vu sur”FORBES FR
5-star-rating

EN SAVOIR PLUS SUR l'IERESERVEZ VOTRE COPIE !

5 Comments

  1. Sadik

    Heartfelt congratulations Dear Marc…
    Beautiful site about EI which I also believe forms the “character” that has a major effect on one’s level of happiness and success (*) in life.
    As Goleman expresses,
    there is an old word to represent all the skills related to emotional intelligence: “the character”.
    (*) Success should not always be measured in monetary terms. Being content with life and feeling happy have a considerable weight in defining success in life, in my humble opinion…

    Reply
  2. abdo

    j ai besoin d un rapport plus detaillee que ca si possible parceque je vais le mettre un travail bien ecrit pour mon professeur si c est possible et merci d avance

    Reply
  3. Sadir

    Merci pour votre réussite à cartographier les auteurs qui se sont investis dans la connaissance de l’IE. Est Il possible de la pratiquer à toue tranche. d’âge? Il est vrai que l’outil IE est perceptible et facile à entreprendre pour une personne mâture. Est ce que cela est possible pour un individu où l’énergie ou la force l’emporte sur l’analyse?

    Reply
    • Marc M

      Bonjour Sadir, Oui un des avantages de l’Intelligence Emotionnelle c’est que nous pouvons la developper tout au long de notre existence.
      Concernant la comprehension, comme tout sujet, il est plus facile quand l’interet et la motivation sont presents. En developpant son empathie et realisant l’impact de nos emotions sur nous-meme, notre environnement et notre succes. A bientot pour echanger davantage, Marc.

      Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’intelligence artificielle peut-elle remplacer les managers? | Blog Management de la Santé au travail et des Ressources Humaines - […] Article « Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle » de Marc M., du 17/12/2017, blog […]
  2. Les 25 Competences de l'Intelligence Emotionnelle - Intemotionnelle - […] diverses aptitudes pratiques qui sont fondées comme indiquées dans l’article « Qu’est-ce que l’intelligence Emotionnelle » par les cinq…
  3. Qu'est ce que l'intelligence émotionnelle ? - Positivia.fr - […] Source  […]
  4. 3 Facons de mieux gérer nos Emotions - Intemotionnelle - […] Article à découvrir pour en savoir plus : Qu’est-ce que l’Intelligence Emotionnelle […]
  5. A la Une : Intelligence Émotionnelle, une ressource managériale : on s’y intéresse ? - asia-focsie - […] L’intelligence émotionnelle devient donc la ressource clé du manager efficace et respectueux des besoins des autres, puisqu’il comprendra et…
  6. L’intelligence émotionnelle ou la gestion des émotions, à quoi ça sert au quotidien ? - The Panda Family - […] Le schéma ci-dessous résume très bien ces 4 points (source intemotionnelle). […]

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Cover Ebook 6 Exercices pratique Intelligence Emotionnelle Intemotionnelle 350

RESERVEZ MOI L'EBOOK

100% Gratuit, Sans Engagement

JE SOUHAITE RECEVOIR L'EBOOK A SA PARUTION

et la newsletter pour cultiver mon Intelligence Emotionnelle !

FORMIDABLE ! MERCI ! A Bientôt

INFOGRAPHIE les 25 Compétences Emotionnelles-

Remplissez le formulaire pour recevoir GRATUITEMENT l'infographie - OFFRE LIMITEE DANS LE TEMPS- et la newsletter sur l'intelligence Emotionnelle - Vos informations sont 100% confidentielles sans SPAM

Félicitations ! Le lien pour télécharger vous a été envoyé à votre adresse email

Logo Intemotionnelle

L' INTELLIGENCE EMOTIONNELLE ,

ça M'INTERESSE !

100 % gratuit, pas de spam et je serai informé(e) en Avant Première des nouveaux articles. Mon Cadeau, prochainement L'Ebook PdF avec 6 Exercices sur l' IE!

Formidable ! Merci, vous êtes inscrit(e)

Pin It on Pinterest

Shares
Share This